Le meilleur site d'infos et toutes les dernières informations sur Haïti.

Baccalauréat en Haïti : le MENFP veut combattre la corruption à tout prix

baccalaureatLe Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle déterminé à combattre la corruption au sein du système éducatif haïtien. A quelques jours du début des examens officiels, le MENFP annonce  un ensemble de mesures qui visent non seulement à lutter contre la corruption dans le système mais aussi à garantir le bon déroulement des examens officiels.

Dorénavant, « tous les directeurs et directrices d’école doivent soumettre au ministère de l’Éducation nationale, une liste de la performance de leurs élèves de troisième secondaire », a fait savoir le ministre du MENFP. Par cette décision, le ministère entend freiner des désordres enregistrés depuis plusieurs années dans le système. Il s’agit en fait de déterminer les élèves qui ont réellement réussi en classe de 3e et qui sont habilités à passer au niveau supérieur, la seconde.

Cette année, un nombre important d’élèves n’ont pas été autorisés à prendre part au bac première partie. Le ministère a découvert que ces élèves n’avaient pas obtenu la moyenne pour monter en classe supérieure. Par ailleurs, le ministre Vanneur Pierre estime que la réussite des examens d’État constitue une grande préoccupation pour le ministère.

Entre-temps, les préparatifs relatifs à l’organisation des épreuves officielles pour cette année scolaire qui doivent débuter du 19 juin au 12 juillet prochain vont bon train. « Les différentes directions concernées du MENFP, affirment être sur la bonne voie ». Le ministère déclare mettre les bouchées doubles afin d’organiser des examens fiables qui doivent sanctionner les cycles d’études des élèves.  Le directeur du Bureau national des examens d’État, Renan Michel, a rappelé que le baccalauréat permanent ne sera pas organisé cette année.

 

Similar posts
  • Crise électorale en Haiti, Keneth Merten rencontre des parlementaires Tweeter Nouvelle visite de courtoisie ce jeudi au parlement de l’ambassadeur des états unis en Haïti, Peter Mulrean, accompagné du coordonnateur spécial pour Haïti au département d’état américain, Keneth Merten. Il y a eu des échanges de ces deux diplomates américains avec les sénateurs, autour de la crise électorale haïtienne. La mise en place de [...]
  • Se faire dyaliser en Haiti…. un combat difficile Tweeter «  Le Service de dialyse de l’Hôpital de l’Université d’état n’est pas affecté par la grève des médecins résidents et la séance est  désormais fixée à mille gourdes ». C’est du moins, c’est ce que confirme le directeur exécutif de l’HUEH, ce jeudi. Cette précision vient 24 heures après la conférence de presse des patients sous [...]
  • Installation de la Commission technique de vérification et d’évaluation des élections de 2015 Tweeter La  Commission technique de vérification et d’évaluation des élections de 2015 a été installée ce jeudi 28 Avril 2016 au Palais national lors d’une cérémonie présidée par le président provisoire Jocelerme Privert. C’est une structure  indispensable pour la crédibilité du  processus électoral, a indiqué le chef de l’Etat. Jocelerme Privert appelle les partis politiques à accepter [...]
  • Réaction des économistes haïtiens sur l’enquête du Sénat portant sur la gestion des fonds Petro Caribe Tweeter Gestion des fonds du programme de Petro Caribe. Le Senat demande des comptes.-Certains anciens ministres ont été déjà auditionnés par la Commission d’éthique et anticorruption du Senat. Plusieurs économistes qualifient de louable cette initiative des sénateurs , mais d’autres pensent qu’il faut être vigilant par rapport à la démarche. Crédit : ayitinews L’économiste Pierre [...]
  • Des ambassadeurs accrédités en Haïti s’en tiennent à l’application de l’accord du 5 février Tweeter Visite de plusieurs ambassadeurs accrédités en Haïti au parlement haïtien. « Ils ont fait part aux parlementaires de leur inquiétude par rapport à la dégradation de la situation politique », rapporte le sénateur Steven Benoit. Selon le deuxième secrétaire du bureau, les diplomates ont réaffirmé qu’ils  s’en tiennent à l’application de l’accord du 5 février. Le [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire